Allergie chien – quel chien choisir?

Comprendre les Allergie Chien

Les allergies aux chiens sont un problème très répandu pour un grand nombre de personnes et touchent une grande partie de la population mondiale. Comme on le croit souvent, ce sont les protéines contenues dans les phanères, les squames, la salive et l’urine des chiens qui déclenchent ces allergies, et non les poils de leur pelage.

Les personnes sensibles peuvent éprouver des réactions allergiques lorsque ces protéines sont inhalées ou entrent en contact direct avec la peau humaine. Les allergies aux chiens peuvent provoquer toute une série de symptômes, de mineurs à graves, tels que l’écoulement ou la congestion nasale, le larmoiement ou les démangeaisons oculaires, les éternuements, les symptômes d’asthme ou des réactions cutanées telles que l’eczéma.

Selon les recherches menées sur les chiens hypoallergéniques, certaines races ne sont pas nécessairement exemptes d’allergies, mais créent moins d’allergènes que d’autres. Pour ces races, l’expression « hypoallergénique » est fréquemment utilisée, suggérant une moindre propension à induire des réponses allergiques. Il est toutefois essentiel de se rappeler qu’aucune race de chien n’est totalement exempte d’allergènes et que les réactions individuelles aux différentes races peuvent varier considérablement.

Allergie chien
symptômes d’allergie

Selon des autorités médicales fiables telles que l’American College of Allergy, Asthma & Immunology, bien que certaines races de chiens soient présentées comme hypoallergéniques, il n’est pas certain qu’en posséder une permette de réduire les symptômes d’allergies. Cette hétérogénéité souligne à quel point il est crucial pour les propriétaires potentiels d’animaux de compagnie d’apprendre à connaître une race avant de décider d’en adopter une.

allergies graves
démangeaisons, allergie

Qu’est-ce qui rend un chien hypoallergénique?

En raison de leur capacité à atténuer les symptômes allergiques, les chiens hypoallergéniques sont devenus de plus en plus populaires parmi les patients allergiques. Contrairement aux races non hypoallergéniques, le terme « chien hypoallergène » signifie que ces chiens génèrent moins d’allergènes. Il est essentiel de comprendre les facteurs précis qui permettent à un chien d’être classé comme hypoallergénique. La salive du chien, son calendrier de mue et la production de phanères sont les principaux éléments qui y contribuent.

symptôme allergique
rhinite allergique

Les squames de peau, appelées « pellicules », sont une source majeure d’allergènes. Les chiens hypoallergéniques produisent souvent moins de squames ou leurs squames contiennent moins de protéines allergènes. Ces chiens perdent également moins de poils. Lorsqu’ils perdent leurs poils, les chiens rejettent des squames dans l’environnement, ce qui en fait un aspect important à prendre en compte. C’est pourquoi les races à faible taux de mue sont souvent proposées aux patients allergiques. La salive des chiens contient également des protéines allergisantes qui adhèrent à leur peau et à leur pelage. La salive que le chien lèche sur sa fourrure peut sécher et se retrouver en suspension dans l’air ou se fixer sur les surfaces de la maison.

Parmi les races souvent considérées comme hypoallergéniques figurent les terriers, les caniches et les bichons. Comme les cheveux humains, les poils de ces races poussent généralement de manière continue, ce qui réduit la perte de poils et, par conséquent, la quantité d’allergènes qui pénètrent dans la maison. C’est également la raison pour laquelle certaines personnes préfèrent les races « sans poils », telles que le terrier américain sans poils, car moins d’allergies seront créées et dispersées dans leur maison.

symptôme allergique
symptôme allergique

Les futurs propriétaires de chiens doivent néanmoins comprendre que même parmi les races hypoallergéniques, la quantité d’allergènes produits par chaque chien peut varier. La production d’allergènes peut être influencée par l’état de santé général du chien, son alimentation et ses pratiques de toilettage. Le maintien d’une maison propre et bien entretenue peut réduire considérablement la quantité d’allergènes présents. Des conseils personnalisés et des tests permettant de déterminer les niveaux de sensibilité à des races particulières peuvent être obtenus en consultant un allergologue, ce qui peut aider à prendre une décision éclairée lors du choix d’un chien hypoallergénique.

Le meilleur chien race hypoallergénique pour les personnes souffrant d’allergies

Pour parvenir à une coexistence pacifique, les patients allergiques doivent choisir la race de chien appropriée. En raison de leur type de pelage et de leur mode de mue, plusieurs races sont connues pour leurs qualités hypoallergéniques. Vous trouverez ci-dessous un examen approfondi de certaines des races de chiens hypoallergéniques les plus populaires, considérées comme mieux adaptées aux personnes souffrant d’allergies:

  1. Le caniche (standard, miniature et toy): Les caniches ont un pelage frisé qui perd très peu ses poils et retient bien les phanères. Son intelligence et la simplicité de son dressage en font l’un des chiens préférés des familles et des particuliers. Un toilettage régulier est nécessaire pour maintenir son pelage dans les meilleures conditions possibles.
  2. Bichon frisé: Un excellent choix pour les patients allergiques, le bichon frisé est réputé pour son pelage lisse et frisé qui perd très peu ses poils. Un toilettage régulier est nécessaire pour maintenir le pelage hypoallergénique de cette race en bon état.
  3. Chien d’eau portugais: Cette race, qui s’est fait connaître comme le choix de la famille Obama en raison de ses allergies, ressemble au caniche par son pelage imperméable. Pour réduire la transmission des allergènes et éviter la formation de nœuds, un toilettage fréquent est nécessaire.
  4. Schnauzer (miniature, standard et géant): Les schnauzers ont un pelage soyeux caractéristique qui perd très peu de poils. Un brossage fréquent préserve les qualités hypoallergéniques du pelage et facilite la gestion des squames.
  5. Le bichon maltais: Cette race est également un bon choix pour les personnes souffrant d’allergies en raison de sa longue fourrure soyeuse qui ne perd que rarement ses poils. Il s’adapte bien à diverses conditions de logement, y compris les maisons avec un grand jardin et les appartements.
  6. Chien Morkie: Le Morkie est un croisement entre le Yorkshire Terrier et le Maltais, deux races réputées pour être hypoallergéniques. Comme le pelage du Morkie perd moins de poils que celui de ses parents, il constitue un bon choix pour les personnes souffrant d’allergies. Ils sont de merveilleux compagnons en raison de leur petite taille et de leur caractère affectueux, mais un brossage fréquent est nécessaire pour maintenir leur pelage en bon état et réduire la propagation des allergènes.

Les chiens Morkie font des amis hypoallergéniques

Le Morkie, un chien hypoallergénique croisé entre un Yorkshire Terrier et un Maltais, est de plus en plus populaire. En raison des caractéristiques de mue minimale héritées des deux races parentales, les patients allergiques peuvent trouver dans ces petits canidés adorables une option merveilleuse. Les Morkies ont généralement un pelage lisse et velouté et ne perdent que très peu leurs poils, ce qui réduit la quantité de poils et de squames dans la maison.

symptôme allergique
symptôme allergique
déclencheur d'allergie au microscope
déclencheur d’allergie au microscope

En raison de leur nature grégaire et énergique, les Morkies sont d’excellents amis. Ils ont besoin d’un exercice constant et d’une stimulation mentale car, malgré leur petite taille, ils sont très vifs. Selon le type de pelage qu’ils ont hérité de leurs parents, leurs besoins en matière de toilettage varient de légers à élevés. Le maintien d’un pelage bien entretenu par un brossage fréquent et un toilettage professionnel occasionnel permet de réduire la transmission d’allergènes.

Grâce à ses caractéristiques de Yorkshire Terrier et de Maltais, le Morkie peut s’adapter à une grande variété de milieux de vie, y compris les appartements. Toutefois, en raison de leur tempérament grégaire, ils s’épanouissent avec des propriétaires qui peuvent consacrer du temps à leur entretien et à leur socialisation.

Il est important de se rappeler qu’en tant que race mixte, l’orignal peut varier en taille, en type de pelage et en probabilité d’allergies. Pour les personnes souffrant d’allergies, il est important de passer du temps avec un Morkie avant de s’engager, comme avec n’importe quel autre chien, afin de vérifier la compatibilité.

Intéressant à savoir: